Guide d’achat : Comment choisir son lave-vaisselle ?

De chez l'étudiant à la famille nombreuse, il s'invite dans toutes les cuisines !

Lave vaisselle

Parmi les lave-vaisselle disponibles sur le marché, il n’est pas toujours très simple de s’y retrouver. Afin de savoir quel appareil correspond à vos attentes, à votre espace et à votre budget, nous avons consacré un dossier spécial à cet appareil. De nombreux pièges sont à éviter et il reste important de savoir qu’il existe différents usages pour votre futur lave-vaisselle. Célibataire, en couple, parent d’une famille nombreuse, marmiton ou adepte des plats surgelés ? A vos habitudes de vie, correspond une machine pour la vaisselle.

Les différents types de lave-vaisselle

Les lave-vaisselle sont en pose libre, tout-intégrables ou encore intégrables. Chacun d’entre eux disposent bien entendu de spécificités afin de s’adapter à un large panel de besoins et donc aux divers ménages et à leurs cuisines.

• Les petites largeurs de 45 centimètres : ces modèles offrent l’avantage d’être particulièrement compacts et peu encombrants. Ils accueillent en moyenne une dizaine de couverts.

• Les tailles standards de 60 centimètres : ces lave-vaisselles sont légèrement plus volumineux et demandent donc un espace plus large. Leur capacité minimum est en général de 12 couverts. On les conseillera donc aux familles nombreuses et aux grandes cuisines.

* Le pose libre MIELE G 4922 - lave vaisselle

Ce dernier est idéal pour les utilisateurs ne possédant pas de cuisine équipée et il reste l’un des modèles les plus courants du marché. Comme son nom le mentionne, il s’installe rapidement et simplement n’importe où dans la cuisine. Qui plus est, son dessus, appelé « top », peut même être retiré en fonction des appareils afin d’être posé sous un plan de travail ou sous un évier pour un gain de d’espace appréciable dans la pièce.

* Le tout-intégrable Lave vaisselle tout-intégrable

Le tout-intégrable reste le plus discret de tous les lave-vaisselle et il s’installera dans une cuisine équipée. Chez
lui, même le bandeau de commande est dissimulé dans la tranche de la porte.

* L’intégrable

Lave vaisselle intégrable

Contrairement au tout-intégrable, celui-ci laisse le bandeau de commande apparent. Pour le reste, le principe reste le même puisque il a été conçu afin d’être encastré dans la niche d’une cuisine équipée. Habillé d’une porte du même matériau que les meubles encastrés de la pièce, il dissimulera avec discrétion pour une décoration harmonieuse.

Couple ou famille nombreuse, la capacité ne sera pas la même

Après le type de lave-vaisselle, qui dépendra donc de la cuisine dans laquelle il sera installé, il est très important de s’intéresser à la contenance de l’appareil. En effet, une personne célibataire n’aura pas les mêmes besoins qu’un couple avec deux enfants. Il suffit donc de définir le nombre de couverts que vous souhaiter y stocker lors d’un lavage complet.

• 9 couverts : Il s’agit ici d’un lave-vaisselle d’une largeur de 45cm. Il est adapté à une utilisation de célibataire ou de couple.
• 12 couverts : Ce modèle standard se dote d’une largeur de 60cm. Il est parfait pour un couple avec deux enfants.
• 14 ou 15 couverts : Il est l’allié des familles nombreuses !

Les programmes classiques et optionnels

* Les plus courants lave-vaisselle_programmes

Parmi les programmes les plus classiques, on retrouve bien entendu le Normal ou standard. Ce dernier offre un lavage complet à une température variant de 50 à 70°C. Certains constructeurs l’appèleront « bio » mais on le nomme plus communément Economique puisqu’il consomme moins d’énergie. En revanche, plus long que la moyenne, il n’est pas conseillé pour les utilisateurs très pressés. Plus efficace, et très chaud, on retrouve le cycle Intensif pour la vaisselle très salie. Il lave à une température comprise entre 70 et 75° C, il faudra donc éviter de mettre les verres fragiles au lave-vaisselle. Enfin, le programme Rapide (ou Chrono ou Flash) est adapté à la vaisselle quotidienne, sans salissure séchée, pour une température de lavage de 35 à 70°C. Il dure en moyenne 30 minutes.

* Les programmes automatiques

Ces cycles sont de plus en plus présents et remplacent parfois le programmes Normal. L’un des précurseurs du marché est la marque Whirlpool avec sa technologie 6ème Sens qui adapte le temps de lavage et la température au degré de salissure de la vaisselle et à l’importance de la charge. Ingénieux certes, on préférera tout de même une programmation manuelle afin d’éviter les mauvaises surprises.

* L’option demi-charge

De plus en plus de lave-vaisselle se dotent de l’option demi-charge. Ce dernier est moins gourmand en eau et en électricité puisqu’il s’adapte aux petites quantités de vaisselle. En revanche, il ne divise pas les consommations énergétiques par deux !

* Le départ différé

La plupart des nouveaux appareils électroménagers qui sortent sur le marché se dotent d’un départ différé afin d’être programmé durant les heures creuses d’EDF. Ses utilisateurs pourront donc profiter de tarifs préférentiels.

Programmes lave-vaisselle

Quel prix pour mon lave-vaisselle ? 

Un lave-vaisselle coûte en moyenne entre 200 et 600 euros sachant que certains modèles peuvent atteindre des prix pharamineux tel que le Miele G 6410 SC qui coûte 1600 euros chez Boulanger. De tels prix ne semblent pas toujours justifiés mais les marchands vanteront sa classe énergétique A+++ et le choix de ses programmes. Attention toutefois, la capacité de l’appareil n’est pas toujours à prendre en compte sachant que certains petits modèles, parfaits pour un étudiant et à installer dans une kitchenette, sont vendus chers. L’Electrolux ESF2300OW est un bon exemple puisqu’il coûte 399 alors qu’il n’est pas plus grand qu’un micro-ondes et qu’il offre une capacité de six couverts. Au centime près, il coûte le même prix que le Laden C5320WH qui offre pourtant une capacité de 13 couverts idéale pour les familles nombreuses. Enfin, sachez que la durée de vie d’un lave-vaisselle se situe entre 8 et 11 ans environ.

PROLINE CDW53 - mini lave-vaisselle

Comment réaliser quelques économies ? 

Lors de l’achat d’un lave-vaisselle, sa consommation en électricité et en eau est un coût à prendre en compte. Il reste donc préférable de jeter un coup d’oeil à sa classe énergétique : A+, A++ ou A+++. Qui plus est, les programmes économiques peuvent donner de très bons résultats tout en économisant quelques litres d’eau.

Bon à savoir :  4 litres d’eau économisés tous les deux jours représentent 728 litres économisés sur une année.

BEKO DFN 2423 S - énergie

 

Marque : BEKO

Classe énergétique : A+ (la plus basse aujourd’hui)

 

Consommation d’eau annuelle en litre : 3920 (pour 280 cycles de lavage standard)

Classe d’efficacité de séchage : A
Capacité : 12 couverts
Niveau sonore : 47 décibels (silencieux)

A noter : Trois décibels en plus signifient un quasi doublement du bruit et seuls les appareils offrant un niveau sonore inférieur à 47 décibels sont classés comme vraiment silencieux. Lancés la nuit, ils seront très peu bruyants.

Les systèmes de sécurité 

Chaque lave-vaisselle, sans exception, dispose d’un système anti-débordement qui est la base même de la sécurité anti-innondation. Ainsi, en cas d’entrée d’eau en continu dans la machine, il déclenche automatiquement une vidange.

* Les dispositifs complémentaires

Le flotteur au fond de la cuve prend le relais en cas de défaillance de la sécurité anti-innondation afin de détecter un niveau d’eau excessif. La marque Whirlpool, elle, a créé un système appelé « Aquastop » à l’extérieur de la machine. Ce dernier coupe l’alimentation en eau en cas de fuite au niveau du tuyau d’arrivée. Il reste également très important de ne pas placer son lave-vaisselle dans un endroit trop humide ou encore trop sec. Surveillez également les éventuelles fentes ou coupures provoquées par l’usure. Enfin, le système « Waterstop » se compose d’un boîtier avec un double tuyau permettant ainsi le passage du trop-plein du premier dans le second. Bémol : vous n’êtes pas inondé certes, mais vous continuez à consommer de l’eau sans le savoir.

* La sécurité enfant

Cette sécurité verrouille la porte par un système mécanique ou électronique, afin d’empêcher toute modification de la programmation choisie si l’enfant touche un bouton ou une commande. Qui plus est, elle évite l’ouverture de la porte et donc l’accès aux bacs à produits qui sont une source d’intoxication. La cuve chaude peut également être une cause de brûlure en fin de cycle.

Lave vaisselle - SIEMENS SR25E231EU

Choisir son lave-vaisselle implique de vérifier de nombreux critères mais on notera tout de même que l’un des plus importants pour les futurs acheteurs reste bien entendu le design. Blanc, inox, noir ou encore vintage… Le lave-vaisselle, tout comme le réfrigérateur, devient de plus en plus un élément décoratif dans la cuisine. Et même si certains le désire discret et donc intégrable voire entièrement dissimulé, d’autres le préféreront voyant et flashy. Ces derniers aimeront donc le Smeg BLV 2 VE 2 vendu 1399 euros chez Boulanger.

SMEG BLV 2 VE 2

Enfin, avant de vous orienter vers un modèle précis, vérifiez la cuve de ce lave-vaisselle. On préférera l’acier inoxydable qui a l’avantage de résister aux rayures, aux tâches et aux odeurs. Le polypropylène permettra quant à lui une meilleure isolation phonique avec en plus l’avantage de ne pas s’oxyder.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification antispam (réponse attendue en chiffres) * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.