Guide d’achat : Quel lave-linge pour mon intérieur ?

Petit tambour, grande capacité, séchant ou doté de programmes variés... le choix est rude !

Lave-linge

Après le réfrigérateur, arrive l’un des appareils électroménagers les plus importants de la maison : le lave-linge. Parfois encombrant ou trop cher, certains pensent qu’il n’est pas à la portée de toutes les bourses ou encore plus embêtant de tous les espaces. En effet, il reste parfois difficile de s’équiper de cet outil dans un studio d’à peine 10m2 .En revanche, même les petits espaces ont droit à leur machine à laver et plus particulièrement à leur lave-linge top ! Mais mais… Lequel choisir ? Quel capacité du tambour pour ma famille nombreuse ? Ou encore quels programmes privilégier ? Les problématiques sont nombreuses alors découvrez comment les élucider.

Machine top ou ouverture frontale ?CANDY EVOT 11061D3

S’orienter entre un lave-linge top ou encore frontal dépendra avant toute chose de l’espace qui sera consacré à l’appareil. Ainsi, ni l’encombrement, ni la largeur et encore moins la hauteur et la profondeur de votre future machine à laver le linge ne sont à négliger. C’est pourquoi les celliers, les petits espaces ou encore les salles de bains auraient plus tendance à accueillir des lave-linge top du fait de leur faible largeur : de 40 à 46 centimètres. Attention toutefois, ce dernier bénéficie d’une ouverture par le dessus et il sera donc impossible de l’encastrer ou encore de le glisser sous un plan de travail. Dans ce cas, il sera obligatoire de s’orienter vers un chargement frontal.

BOSCH WAE28172FF - lave linge hublot

Les lave-linge à ouverture frontale, plus communément appelés lave-linge hublot, sont de plus en plus répandus sur le marché. Souvent moins onéreux certes, ils peuvent avant tout disposer d’un tambour plus volumineux que ceux des lave-linge top avec une capacité oscillant entre 5 et 12 kilogrammes. Qui plus est, ces derniers sont majoritairement en pose libre voire disponibles en version intégrable afin d’être installé sous le plan de travail d’une cuisine ou d’une salle de bain. Des kits de superposition permettent même d’installer un sèche-linge frontal en « colonne » au-dessus de ce type de lave-linge. Ce dernier cas nécessite souvent une installation avec deux appareils de la même marque ou du même fabricant. Sinon, pour dissimuler l’ouverture du hublot, des portes décoratives restent également disponibles.

A ne pas négliger : En France, le plan de travail d’une cuisine ou d’une salle de bain se trouve en général à une hauteur de 85 centimètres du sol avec une largeur de 3 centimètres, soit la hauteur d’un grand nombre de lave-linge frontaux. Ainsi, avant de le glisser sous ce plan de travail, il est très important de laisser un espace d’une largeur suffisante. Veillez donc à ce que le dessus de l’appareil puisse être retiré.

La capacité de lavage et le volume du tambour 

* Analyser son mode de vie

La plupart des lave-linge vendus sur le marché offrent une capacité de lavage comprise entre 5 et 12 kilogrammes. Cette capacité correspond en réalité à la quantité de linge que la machine est apte à laver correctement en respectant les propriété de chaque cycle. Ainsi, il est très important de choisir cette dernière en fonction du nombre de personnes vivant dans le foyer, des habitudes de vie, du travail et donc de lavage mais aussi en calculant la possibilité de laver du linge de maison volumineux (couette, couverture, duvet). Plus de lessives et un petit tambour ? Ou moins de lessive et plus d’économes d’énergie ?

* En kilogrammes

Les célibataires ou les personnes vivant seules devront plus s’orienter vers un lave-linge dont la capacité reste comprise entre 3 et 5 kilogrammes. Bien entendu, ces valeurs restent justes si la personne ne se change pas entièrement tous les jours de la semaine. Dans ce cas, il faudra privilégier un modèle plus grand afin de limiter le nombre de cycles. Les couples pourront quant à eux choisir un modèle de 6 kilogrammes alors que les foyers avec un enfant devront plus envisager une capacité de 7 kilogrammes pour leur lave-linge. Enfin, les familles nombreuses pourront tabler plus sur du 10 kilogrammes.

* Ne pas trop remplir son tambour

La capacité de chargement dépendra également de la nature du linge. En effet, pour un lavage optimal, il est important de respecter la fibre des tissus et de ne pas trop remplir la machine pour que vos vêtements soient parfaitement propres. En réalité, ces données ne sont jamais appliquées mais s’y pencher d’un peu plus près peut remettre certaines habitudes en doute…

Evaluer la capacité de chargement

L’intérêt de la vitesse d’essorage

Un essorage intensif permettra d’extraire davantage d’eau des fibres de textile et donc de limiter le temps de séchage. Ainsi, un essorage de 1600 tours par minute permettra d’éviter l’étendoir à linge d’une semaine dans le salon. Ce problème se pose surtout pour les personnes vivant dans un appartement, qui plus est, dans un espace optimisé au maximum. La moyenne de la plupart des lave-linge actuels est en général de 1200 ou 1300 tours par minute. Attention toutefois, certains tissus fragiles nécessites un essorage moindre de 600 tours par minute par exemple.

* Le système fixe

Il n’est pas possible de moduler la vitesse d’essorage qui reste donc la même, quelque soit le programme sélectionné.Essorage

* Le système d’essorage variable

Avec lui, la vitesse se module en fonction du type de vêtements à laver et leur matière.

A noter : Plus l’essorage sera efficace, moins le temps nécessaire à la phase d’essorage sera important. Une considération à prendre en compte pour réaliser des économies d’énergie.

Les programmes de lavage ainsi que les fonctions

Les cycles de lavage varient beaucoup d’un lave-linge à un autre mais quelques incontournables dits « classiques » se retrouvent à chaque fois. Ainsi, le programme Coton est indispensable pour les draps, le linge de corps, le linge de maison et l’ensemble des tissus comprenant les couleurs qui ne risquent pas de déteindre ou dégorger. Côté températures, il se situe souvent entre 40 et 90°. Il offre donc un lavage énergique à l’inverse du lavage Délicat qui lavera, lui, les articles fragiles dont vous voulez préserver la texture et les couleurs. Il existe également le cycle Laine pour un lavage à froid des vêtements plus délicats ou en laine. Autre programme très largement repris sur les lave-linge actuels : le Mixte. Celui-ci reste idéal afin de combiner des tissus de différentes sortes de fibres. Avec lui, mélangez coton et synthétique sans crainte des mauvaises surprises.

Programmes lave-linge

* Les programmes très spécifiques

Certains cycles s’adaptent même à des matières de vêtements très spécifiques tels que le jean ou encore les vêtements de sport en matières synthétiques (lycra, vêtement thermique, etc.). Un programme nommé Babycare permet même de laver le linge des tous petits avec un rinçage supplémentaire à l’inverse du programme Chemise qui réduira autant que possible les plis pour un repassage facilité. Dans cet aperçu des cycles spécifiques, on retrouve même un programme voilage qui pré-rincera quant à lui à froid les rideaux afin d’enlever les résidus de poussière par exemple.

* Le programme éco

En pressant le bouton Eco ou en tournant la molette sur ce dernier, un processus va agir sur la température de lavage en chauffant progressivement l’eau froide ce qui permettra de réduire la consommation en énergie de la machine. Ce dernier a beau être efficace afin de réaliser quelques économies, il reste toutefois très long.

Petit plus : Pour un lavage économe, pensez à réduire la quantité de produit lessiviel et évitez le prélavage. Qui plus est, pour un linge moyennement sale, il est inutile d’utiliser une eau trop chaude.

* Départ différé et fin différée Départ différé

Cette dernière permet de lancer les cycles de lavage durant les heures creuses d’EDF afin de limiter sa consommation en électricité. Les départs différés varient en général entre 3 et 24 heures. A l’inverse, la fin différée permet de choisir la fin de la durée du cycle. Son but : éviter que le linge humide ne reste pas trop longtemps dans le tambour.

* L’option anti-froissage et le programme court

L’anti-froissage adapte l’essorage afin de limiter les plis sur les vêtements. Il s’avère très utile contre les corvées interminables de repassage. Enfin, pour un gain de temps toujours plus appréciable, on recommandera les lave-linge équipés d’un programme court. Ce dernier lave le linge peu sale en seulement 15 ou 30 minutes. Attention toutefois, la charge ne doit pas excéder les 3 kilogrammes afin qu’il reste efficace.

L’étiquette énergie

L’étiquette énergie note la consommation du lave-linge et comme n’importe quel appareil électroménager, il existe différentes classes énergétiques mais seulement les machines à laver de classe A+ minimum sont aujourd’hui vendues sur le marché.

Classe A+ : 10% d’économie d’énergie par rapport à la classe A.
Classe A++ : 20% d’économie d’énergie par rapport à la classe A.
Classe A+++ : 30% d’économie d’énergie par rapport à la classe A.

légende-etiquette-energie

Important : le niveau sonore au lavage et à l’essorage sont deux points précieux, surtout en appartement où le bruit d’un lave-linge peut vite résonner dans toutes les pièces voire même chez les voisins. Pour faire simple, ayez à l’esprit qu’au delà de 70 db, un bruit commence à devenir gênant et même difficile à supporter à partir de 85 db.

Et si votre lave-linge fait autant de bruit à l’essorage qu’un avion au décollage, sachez qu’un appareil doté d’un moteur à entraînement direct sera nettement plus silencieux. En effet, ce dernier supprime entièrement les frottements ce qui réduit les nuisances sonores, notamment lors de l’essorage (phase la plus bruyante). Ce type de machine se conseillera fortement si l’appareil peut être placé à côté d’une chambre par exemple. Sinon, d’autres moyens ont été renforcés par les fabricants : système anti-vibration, isolation renforcée et moteur à induction.

Le lave-linge séchant, l’atout 2-en-1 pour les lessives ! 

Le problème majeur après une lessive, reste le séchage du linge surtout lorsque l’on ne dispose pas d’un jardin ou d’un extérieur avec un étendoir. Ainsi, s’équiper d’un lave-linge séchant est un gain de temps mais aussi d’espace. De plus, la plupart des modèles peuvent enchaîner le lavage et le séchage de petites quantités de linge (5 et 6 kilogrammes). En cas inverse, il suffira de retirer une petite quantité de linge car ces appareils sèchent environ 50% de la capacité totale de lavage de la machine.

CANDY GOW 338D - lave linge séchant

Choisir son lave-linge n’est pas chose simple. Ainsi, avant de se précipiter vers un modèle précis, il est important de se rappeler que c’est au lave-linge de s’adapter à ses utilisateurs et non l’inverse. Privilégiez donc les modèles proposant des cycles qui s’adapteront aux mieux à vos habitudes de lavage et ne négligez pas la capacité de son tambour. Enfin, l’heure est aux économies et notamment aux économies d’énergie. Il s’avère donc futé de s’orienter vers des modèles dotés d’un départ différé ou encore vers un lave-linge équipé d’une capacité variable automatique qui calcule la charge de linge à laver afin d’adapter la quantité d’eau et d’électricité nécessaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification antispam (réponse attendue en chiffres) * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.