Guide d’achat : Comment choisir son réfrigérateur ?

Plus d'un siècle que le réfrigérateur a été inventé et il ne cesse constamment d'évoluer !

Réfrigérateurs

Les lecteurs désirant changer leur réfrigérateur, ou tout simplement les personnes s’équipant pour la première fois, apprécieront de savoir comment choisir l’un des appareils les plus indispensables de la maison. Economique dans son utilisation, doté d’un congélateur, de taille standard ou XXL, armoire ou américain voire tout simplement basique et pas cher… Les critères de sélection ne manquent pas. Ainsi, pour y voir plus clair et bien choisir son appareil électroménager, de nombreux points sont à étudier.

Quelle capacité de stockage pour son réfrigérateur ? SAMSUNG RB29HSR3DWW

Ne pas surestimer ses besoins permet avant toute chose de ne pas faire tourner inutilement un réfrigérateur à moitié vide. Il reste donc logique de choisir le volume de son réfrigérateur en fonction du nombre de personnes nécessitant son utilisation. Rappelons que les valeurs indiquées restent à titre indicatif, et que certains couples peuvent très bien avoir besoin du volume total d’un réfrigérateur américain. Tout dépendra donc de leurs habitudes alimentaires : bouteilles, laitages, légumes, viandes… Ces éléments peuvent très vite prendre de la place, surtout les week-end lors des repas entre amis ou en famille.

* Les petits volumes

L’élément premier au moment du choix de son réfrigérateur reste bien entendu sa taille. En effet, certains ménages préféreront un appareil pratique et peu encombrant et donc doté d’un petit volume. Par exemple, en cas d’espace restreint comme dans un studio ou dans une toute petite cuisine, il est judicieux de s’orienter vers un mini réfrigérateur en pose libreSi ce dernier est préférable pour une personne seule ou un étudiant, d’autres modèles standards et peu encombrants existent tout en étant suffisant pour un couple avec un volume de 183 litres. Qui plus est, ce type de modèle se dote souvent d’un freezer ce qui s’avère très pratique afin de stocker durant deux ou trois jours quelques produits surgelés. En revanche, il n’est pas conseillé de s’orienter vers le réfrigérateur bar car trop petit et plutôt conçu comme un appareil complémentaire.

* Les volumes moyens

Les couples avec un enfant devront plus s’orienter vers un modèle entre 250 et 330 litres avec donc un volume standard. Doté de deux ou trois clayettes et d’un grand bac à légumes, ces derniers s’équipent souvent d’un congélateur. On les appelle donc des réfrigérateurs combinés. A l’inverse, les familles possédant déjà un congélateur, privilégieront les réfrigérateurs armoires. Dotés d’une porte seulement, ils offrent un volume intéressant entièrement dédié aux produits frais.

* Les gros volumes

Les familles nombreuses, ou tout simplement les foyers de quatre personnes, auront besoin d’un volume supérieur à 330 litres. Spacieux et sophistiqués, certains modèles rivaliseraient presque avec les réfrigérateurs américains avec des prix eux aussi tout à fait comparables. Il existe toutefois des réfrigérateurs plus abordables avec des volumes utiles intéressants de plus de 350 litres de stockage avec qui plus est une largeur standard de 60 centimètres.

Trois types de froid sont disponibles sur le marché 

LISTO-RDL-145-55b1-réfrigérateur-2-portes-284x600

Avant l’achat de son réfrigérateur, il reste très important de se renseigner sur son système de froid puisqu’en fonction de ce dernier l’appareil consommera plus ou moins d’énergie et s’entretiendra surtout différemment. Il est en de même pour la conservation des aliments et de leur position dans l’appareil.

* Le froid statique

Les réfrigérateurs à froid statique sont souvent les appareils les plus vendus du marché car généralement les moins onéreux. Avec eux, le froid circule librement dans l’appareil et crée en conséquent des zones de températures différentes. L’air froid, chargé d’humidité, descend dans le réfrigérateur avant de se réchauffer et d’y remonter, puis, à nouveau refroidi par l’évaporateur, il y redescend et ainsi de suite. La partie la plus fraîche se trouve donc en haut. Cette dernière permet de conserver les viandes et les crèmes avec une température comprise entre 0 et 4°C. En revanche, les légumes frais doivent être placés dans le bac, en bas, où la température avoisine les 8 °C ; le beurre le lait et les boissons pourront être placés dans la porte. Autre détail, ce type de froid oblige ses utilisateurs à limiter les ouvertures intempestives mais nécessite également un dégivrage manuel de l’appareil.

* Le froid ventilé

Ce système porte également le nom de No Frost. Côté fonctionnement, une turbine pulse l’air froid qui circule ainsi dans les compartiments du réfrigérateur avant de passer sur un évaporateur où il est débarrassé de son excès d’humidité. Grâce à ce principe, le rétablissement du froid dans l’appareil est nettement plus rapide après ouverture de la porte qu’avec un appareil à froid statique. Qui plus est, la température avoisine les 0°C dans tout l’appareil pour une répartition des aliments sans place précise. En revanche, il est avéré que le froid ventilé accélère la déshydratation des aliments ce qui implique de les couvrir.

* Le froid brassé

Le froid brassé ou dynamique, se rapproche du principe du No Frost mais il garde à l’inverse de ce dernier une atmosphère humide qui n’oblige pas à couvrir les aliments. Ce troisième et dernier type de froid reste aussi le plus sophistiqué du marché car l’air qu’il propulse n’est pas brassé en permanence mais seulement lorsque le moteur fonctionne, notamment après chaque ouverture de porte. Elaboré donc, ce principe fait aussi grimper le prix du réfrigérateur en le classant dans une catégorie plus ou moins haut de gamme.

La classe climatique de l’appareil : où sera-t-il placé dans la maison ?  

Il est très important de choisir son réfrigérateur en fonction de l’endroit qui lui sera réservé à son arrivée. Cuisine fermée et sans ouverture, cuisine américaine, pièce surchauffée ou au contraire, cellier, garage… La classe climatique de l’appareil dépendra de l’habitation de ses utilisateurs et de sa température. Un choix judicieux permettra un bon fonctionnement du circuit de refroidissement.

Classe climatique

Une cuisine exposée plein sud ou dans une région très chaude atteint régulièrement des températures élevées, on optera donc plus pour un réfrigérateur capable de supporter des températures pouvant atteindre les 43°C (classe tropicalisée). Puisqu’en effet, outre l’exposition au soleil, il reste très important de prendre en compte la chaleur du four ou encore des plaques chauffantes mais aussi celles de la lumière et de ses ampoules. Les degrés grimpent très vite en cuisine ! En revanche, un réfrigérateur qui sera placé dans un cellier, un garage ou une cave devra s’adapter aux variations de températures qui pourraient même dérégler le fonctionnement de l’appareil.

A noter : En France métropolitaine, les appareils classés N (tempérée, +16°C à +32°C) ou SN (tempérée élargie, +10°C à +32°C) sont généralement suffisants.

SAMSUNG RL56GSBMG

Ne pas négliger la classe énergétique de l’appareil : A+, A++, A+++

Le réfrigérateur, outre durant les longs départs en vacances, reste généralement branché en permanence et représente ainsi jusqu’à un tiers de la facture d’électricité par an. C’est pourquoi, il reste très important de privilégier les appareils peu gourmands en électricité. Qui plus est, depuis le 1er juillet 2012, les fabricants ne sont plus autorisés à mettre sur le marché des réfrigérateurs, congélateurs et combinés de classe A ou inférieure. Seuls les modèles de classes A+, A++ ou A+++ sont donc fournis aux revendeurs.

* La capacité ou le volume

L’efficacité énergétique d’un réfrigérateur dépend, en plus de sa consommation annuelle, de la capacité ou du volume de l’appareil mais aussi de la température la plus basse des compartiments. Le système de dégivrage automatique des réfrigérateurs disposant d’un système de froid ventilé ou brassé joue également un rôle dans ce calcul. Ainsi, il ne faut comparer l’efficacité énergétique qu’entre modèles de capacités et formats équivalents ; par exemple un modèle américain A++ consomme plus qu’un combiné plus petit classé en catégorie inférieure A+.

* L’étiquette énergie label

N’ayez crainte, la classe énergétique de l’appareil ainsi que la moyenne de sa consommation sont indiquées sur l’étiquette énergie label, obligatoire sur les appareils « gros électroménager » mais aussi soumise à une norme européenne. En revanche, la classe énergétique affichée sur cette étiquette ne prend pas en compte les ouvertures de portes.

Bon à savoir : L’ouverture de porte d’un réfrigérateur pendant 10 minutes entraîne une régulation de température qui peut durer jusqu’à 6 heures pour revenir à sa température initiale.

Classe énergétique

 

La consommation annuelle d’électricité: 325 kWh

La contenance du réfrigérateur: 253 litres

La contenance du congélateur : 104 litres

Le bruit de l’appareil exprimé en Décibel: 42 dB

 

Congélateur en haut, en bas, freezer ou réfrigérateur armoire ? 

En fonction des habitudes alimentaires de chacun, il est complètement différent de posséder un congélateur en haut ou en bas, de même pour le freezer. Qui plus est, les personnes possédant déjà un congélateur, préféreront un espace plus grand pour leurs produits frais.

* Congélateur en haut

Un réfrigérateur combiné avec congélateur en haut offrira un plus grand volume de stockage pour les produits frais. En effet, le congélateur, petit, sera plus un outil de dépannage afin de stocker quelques plats cuisinés ou encore des quiches ou pizzas surgelées.

* Congélateur en bas
Samsung RF24FSEDBSR

A l’inverse, un combiné avec congélateur en bas permet de ranger et caser un plus grand nombre de plats surgelés. Doté de tiroirs, ce dernier offre également un rangement optimal pour les produits qui s’attraperont notamment plus facilement. Côté réfrigérateur, sur les modèles standards, l’espace est quant à lui diminué tout en restant tout de même proportionnel au volume utile total.

* Quel pouvoir de congélation privilégier ?

Le pouvoir de congélation est indiqué en kilogrammes et il indique la quantité de produits qu’un congélateur est capable de congeler en 24 heures avec un minimum de -18°C. Ce passage de l’état de fraîcheur à l’état de congélation doit quant à lui ne pas dépasser les 24 heures. Il est important de savoir qu’un congélateur de 100 litres dispose d’un pouvoir moyen de 6,5 kg en 24 heures.

* Le freezer

Certains réfrigérateurs sont munis d’un compartiment spécial appelé freezer. Ce dernier peut abaisser la température d’un produit ou encore le maintenir de -6°C (pour les appareil une étoile *) ou de -12°C (pour les deux étoiles **). En revanche, ils n’ont aucun pourvoir de congélation et ils peuvent permettre de conserver durant deux jours (*) ou quatre semaines (**) les produits congelés achetés dans le commerce ou sortis du congélateur par exemple. A l’inverse, le conservateur (***) offre jusqu’à 12 mois de conservation à -18°C.

Combien de compresseurs pour son réfrigérateur ? 

Si la plupart des appareils ne possèdent qu’un seul compresseur pour refroidir leurs compartiments, certains se dotent de deux compresseurs et de deux thermostats pour des températures différentes dans tout l’appareil. Mais à cela, il reste important de rappeler que le compresseur reste aussi la première cause de bruit dans un réfrigérateur. Explications.

Le compresseur émet du bruit lorsqu’il se met en fonction. Il est possible d’entendre un simple « clic » pour les plus sophistiqués d’entre eux, tel que le compresseur linaire, grâce à leur isolation renforcée, ou alors un bruit plus marqué du fait de l’enclenchement de tout un processus. Enfin, le compresseur fait plus de bruit lorsqu’il cherche à générer du froid de manière importante, c’est-à-dire l’été, ou lorsqu’il y a beaucoup de givre dans l’appareil. Ainsi, pour éviter les dégivrages manuels excessifs, il reste très intéressant de s’orienter vers un système No Frost.

Ultime détail : un design irréprochable pour s’adapter au mieux au style de la cuisine.

Réfrigérateur vintage SMEG

Ne pas se louper sur le volume et la classe énergétique de son réfrigérateur est un fait, mais le choisir en fonction de son intérieur reste tout aussi important. Un réfrigérateur noir ferait un peu tâche dans une cuisine claire ou de style plus traditionnel, tout comme un petit volume qui dépaillerait complètement dans une grande pièce. Qui plus est, un réfrigérateur bien choisi apporte du style à la cuisine et peut même en faire un élément décoratif à part. Bien entendu, le prix d’un réfrigérateur varie en fonction de son type et de son niveau de gamme.

Voici un tableau comparatif relativement explicite afin de mieux s’en sortir en fonction des modèles.

Tableau comparatif

Vous l’aurez compris, même bien documenté, choisir son réfrigérateur se transforme vite en casse tête chinois. Ainsi, pensez au volume du réfrigérateur et à l’espace qui lui sera dédié dans votre cuisine. Il est également important d’observer les habitudes de consommation du foyer et de penser à la fréquence d’approvisionnement de l’appareil. Les petits budgets ne pourront bien entendu pas s’orienter vers un réfrigérateur américain mais de bons réfrigérateurs combinés tel que le PROLINE DD 221 s’adapteront très bien dans une cuisine moderne. Les hausses de prix sont également souvent dues au type de froid de l’appareil. Ainsi un système de froid statique, très répandu sur le marché, fera nettement baisser le prix d’achat. Sinon, entre les entrées de gamme et les modèles très sophistiqués comme le LIEBHERR SBSES 7165A, des réfrigérateurs intermédiaires tant sur leurs caractéristiques que sur leur volume sont de très bonnes alternatives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification antispam (réponse attendue en chiffres) * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.