Dyson V10 Cyclone, l’aspirateur balai dernière génération dès 529€

Jusqu'à 60 min d'autonomie et toujours plus de puissance d'aspiration !

Deux ans après la sortie du V8, Dyson lève le voile sur son successeur, désormais ponctué d’un petit nom pour asseoir sa puissance, le Dyson Cyclone V10. Le fabricant britannique n’est pas avare de superlatifs concernant son dernier-né et entend bien creuser un peu plus l’écart avec la concurrence. Il faut dire aussi que l’arrivée du V10 est une sorte de « consécration » pour le fondateur et marque un tournant dans l’histoire de la marque. En effet, convaincu des prouesses de son petit dernier, Dyson a annoncé cesser la recherche et le développement de ses aspirateurs traditionnels. Effet buzz garanti.

Dyson donne le ton d’entrée et invite donc à « dire adieu aux aspirateurs traineau ». Plus puissant, plus endurant et plus ergonomique que le V8, le Dyson V10 Cyclone bénéficie d’une refonte quasi complète. Et cela passe d’abord par l’ajout d’un moteur V10 entièrement repensé ainsi qu’à travers un design retravaillé pour optimiser le flux d’aspiration. Proposé pour le moment dans trois configurations à la FNAC, chez Darty et sur le shop Dyson, Cyclone V10 Motorhead, Cyclone V10 Animal et Cyclone V10 Absolute, le vaisseau amiral de chez Dyson est commercialisé entre 529 euros et 629 euros.

Première vivier de nouveautés sur ce V10, le design est repensé pour servir l’efficacité. Le moteur, le corps et le système cyclonique sont désormais placés dans la continuité du manche et la poignée contenant la batterie est à la perpendiculaire. A noter que la gâchette est inchangée, il faut toujours rester appuyé pour déclencher l’aspiration. Mais ce parti-pris est assumé par Dyson qui peut ainsi optimiser l’autonomie et annoncer une longévité accrue de la batterie (jusqu’à 15 ans de durée de vie). Fondamentalement, le principe fonctionnel du V10 reste le même que sur les autres balais de la marque. Sans fil et polyvalent, il permet d’aspirer du sol au plafond en passant par les meubles, le canapé et l’intérieur de la voiture grâce à une modularité exemplaire. Un bémol vient cependant freiner cette modularité : le poids du V10 qui prend 90 grammes par rapport au V8 – qui avait déjà pris du poids de son côté. Cela peut sembler anecdotique mais la répercussion est visible à bout de bras.

Dernier point concernant le design, Dyson entend palier l’absence de « position parking » – lorsque l’aspirateur tient debout tout seul – par l’ajout d’un petit pied en caoutchouc sur le manche, lui permettant de reposer contre le mur ou contre un meuble sans glisser. Ça n’a rien d’innovant puisque la concurrence le fait déjà, mais c’est bienvenu sur la gamme Dyson.

La puissance et les performances ont été évidemment le premier cheval de bataille dans la conception du V10 Cyclone. Dyson a développé un moteur digital V10 plus petit et plus rapide (125 000 tr/min), désormais composé d’un axe en céramique, et a repensé sa technologie multi-cyclonique à travers 14 cyclones Radial Root qui démultiplient la puissance d’aspiration. La marque annonce ainsi un gain en puissance de l’ordre de 20% par rapport au V8 (150 AirWatts contre 115).

Le Dyson Cyclone V10 fait un bond en avant en terme d’autonomie. Désormais, vous profitez de 60 minutes d’aspiration continue en mode normal sans brosse motorisée (soit 15/20 min de plus que le V8), 30 minutes en mode intermédiaire et 5 à 7 minutes en mode Turbo. L’arrivée de trois vitesses d’aspiration constitue là encore une nouveauté, via un sélecteur poussoir placé sur le haut de l’appareil. Par ailleurs, la batterie à 7 cellules revient à un temps de charge raisonnable (3,5 heures contre 5 heures pour le V8) et l’indicateur à trois briquettes LEDS est toujours aussi précieux pour avoir une idée de l’autonomie restante.

Autre élément déterminant sur le Dyson V10 et dernier axe d’amélioration fondamental, le réservoir à poussière gagne 40 % de capacité avec 0,76 L contre 0,54 L pour le V8. Son système de vidange est lui aussi optimisé par un principe appelé « point and shoot » – littéralement « vise et tire ». Vous n’avez qu’à tirer sur une gâchette (plus robuste que sur le V8) pour libérer la poussière par l’avant, qui tombe directement dans la poubelle, c’est hygiénique, simple et ludique.

A savoir que le collecteur a beau être installé dans le prolongement du manche, l’impact en terme d’encombrement est là puisque le V10 est visiblement plus volumineux que le V8 (250 x 1249 x 256 mm).

Notez l’arrivée d’un indicateur lumineux pour le filtre qui va s’allumer quand celui-ci a besoin d’être nettoyé. A ce sujet le filtre de sortie d’air (toujours normé Hepa) et le filtre moteur sont maintenant combinés pour simplifier l’entretien.

Comme il est coutume chez Dyson, le Cyclone V10 est décliné en plusieurs modèles, différenciés principalement par leurs accessoires. Ces derniers n’ont pas reçu de refonte notable à l’exception de la brosse motorisée principale qui a été légèrement redessinée pour ramasser encore plus de poussière. De fait, les accessoires du Dyson V7 et du Dyson V8 sont compatibles avec le V10.

A ce jour, Dyson commercialise trois aspirateurs Dyson V10 Cyclone :

  • Le Dyson V10 Motorhead (529 euros) écope d’un collecteur plus petit (0,54 L), d’un manche rouge et d’une seule brosse motorisée.
  • Le Dyson V10 Animal (579 euros) accompagné d’un manche violet, d’une brosse motorisée principale, d’une mini brosse motorisée et d’une brosse douce.
  • Le Dyson V10 Absolute (629 euros) au manche cuivré, complété de deux brosses principales (Fluffy sols durs et motorisée), d’une mini-brosse motorisée et d’une brosse douce.
  • Présenté en détails sur le shop Dyson, le Dyson V10 Cyclone est assurément l’aspirateur balai le plus puissant de la marque – et virtuellement de tout le marché du balai. Ce nouveau modèle propose son lot d’améliorations mais va se destiner davantage au nettoyage de grandes surfaces, son poids et son encombrement en faisant un outil un peu moins maniable en appoint. Son prix peut constituer un important frein également car tout le monde n’est pas encore prêt à considérer l’aspirateur comme un objet high-tech, au même titre qu’une tablette ou qu’un smartphone.

    Les trois modèles sont dès à présent disponibles à la FNAC et chez Darty.

4 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification antispam (réponse attendue en chiffres) * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.