NOKIA Steel HR, montre connectée à 189€

Avec moniteur cardiaque connecté !

Le marché des bracelets connectés n’en a pas fini de s’étoffer. Entre les acteurs « Pure Player » et les grandes firmes généralistes, chacun cherche à tirer son épingle du jeu. Très présent sur le marché depuis 2016 grâce à sa montre analogique connectée (Activité Pop, Steel, Saphire), Nokia – anciennement Withings – souhaite étendre ses fonctionnalités et répondre aux exigences des sportifs comme des usagers lambda qui souhaitent garder un œil sur leur activité. Pour cela, Nokia a enrichie son modèle Steel HR d’un capteur cardiofréquencemètre et d’un écran numérique qui affiche les notifications. Et ce en conservant un parti pris esthétique analogique et sobre, pour se glisser sur le poignets de monsieur et madame tout le monde. Son prix ? à partir de 189 euros.

Soucieux de répondre à de nouveaux besoins, Nokia a tout fait pour préserver le style caractéristique de la Steel. Sobre et chic, la Steel HR peut toujours se confondre au sein des montres analogiques classiques avec son boitier en acier inoxydable poli ses fines aiguilles et son cadran de belle finition. Légèrement plus épaisse (13 mm contre 11 mm), la Steel HR reste néanmoins élégante et discrète au poignet. La principale différence entre les deux montres se situe à l’intérieur de l’écran, où l’on retrouve le petit cadran gradué jusqu’à 100, représentant le pourcentage de l’objectif journalier réalisé ainsi qu’un second cadran numérique OLED qui fait son apparition pour cette nouvelle mouture. Celui-ci fait office d’afficheur pour suivre de façon interactive les notifications du smartphone, l’heure ou le rythme cardiaque, pour ne citer qu’eux.

Véritable poids plume (39 grammes), la Steel HR se fera complètement oublier au poignet, à l’inverse de la majorité des montres connectées du marché, largement plus imposantes. Ici, la Steel HR ne mesure que 36 mm pour s’adapter à n’importe quel poignet, féminin comme masculin, et ne pas gêner durant la nuit. Une version à 40 mm est aussi commercialisé moyennant une dizaine d’euros supplémentaires. A savoir que la montre est disponible avec un cadre blanc ou noir en 36 mm, et exclusivement en noir en 40 mm (avec un cadre plus épais gradué).

Reconnue pour son ergonomie exemplaire, l’application Health Mate qui accompagne la Steel HR se démarque sensiblement de la concurrence. Compatible avec iOS (v. 8 et +) et Android (v. 5 et +), elle affiche un grand nombre de statistiques, visibles selon différentes catégories : poids, activité, sommeil, etc. Pour chacune, les données liées à ses performances s’affichent précisément. L’interface est claire et simple d’accès et laisse accès à tout l’historique, ce qui est assez rare. Seul regret, il n’y pas de résumé des données sur plus d’une semaine. Impossible donc de visualiser vos progrès sur un mois ou une année, mais cela reste anecdotique.

La prise en main de la Steel HR est tout aussi simple que sa prédécesseur, il suffit de la mettre au poignet et de la laisser travailler. Elle détecte automatiquement votre activité et compile ses données via Bluetooth sur votre téléphone. Comme avant, la petite aiguille du cadran inférieur vous renseigne sur la progression de votre objectif quotidien. Grâce à son gyroscope à trois axes, elle reconnaît votre allure et votre type d’activité : marche, course, nage (elle est étanche jusqu’à 50 m) et sommeil. Grâce à l’ajout d’un cardiofréquencemètre, la Steel HR est désormais capable de relever votre rythme cardiaque. Pour activer la mesure, il vous faudra réaliser un appui long sur le bouton poussoir. A noter que pour consulter votre rythme en cour de session sportive, il vous sera demandé d’appuyer à plusieurs reprises sur le bouton pour afficher les données sur l’écran, un détail peu ergonomique qui pourra freiner quelques sportifs.

Mais l’écran a un autre intérêt tout aussi précieux. Associé à votre smartphone, il notifie les appels entrants, les SMS, les alarmes et les alertes du calendrier, en appliquant en même temps une petite vibration légère contre le poignet pour attirer l’attention.

Dernier point sur lequel la montre continue de convaincre : son autonomie. Si les 8 mois d’utilisation avec recharge par pile de l’ancienne Steel n’est plus d’actualité, l’autonomie annoncée pour cette nouvelle mouture n’a pas de quoi rougir par rapport à ses concurrentes. Et pour cause, elle assure une moyenne de 25 jours en mode normal et jusqu’à 5 jours en mode sport. Cela ne l’empêche pas d’être bien équipée avec un vibreur qui assure une fonction réveil et une puce Bluetooth 4.0 pour communiquer avec le smartphone. La recharge s’effectue par le biais d’un câble dédié.

Remise au goût du jour sans pour autant perdre le charme de l’analogique, la nouvelle montre connectée Steel HR de Nokia vous permet d’enchainer une journée de boulot active avec une session de sport appliquée. Vous la trouverez à 189 euros à la FNAC et chez Amazon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification antispam (réponse attendue en chiffres) * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.