PHILIPS AC3259/10, purificateur d’air connecté à 549€

Son application connectée communique en temps réel sur la qualité de l'air !

L’année dernière, Philips présentait son purificateur d’air Series 3000. Perfectionné, il était capable de traiter de grands espaces avec un niveau de filtration avancé. Aujourd’hui, le fabricant le décline dans une version connectée appelée Series 3000i « intelligent » (AC3259). Toujours installé dans une silhouette un peu massive dominée par son voyant AQI central qui renseigne la qualité de l’air par code couleur, il est doté de la technologie de filtration VitaShield IPS et accueille un capteur AeraSense plus précis, capable de chiffrer la qualité de l’air (PM2.5). En plus, son panneau tactile se pilote les yeux fermé. Son prix ? 549 euros chez les revendeurs.

Il est loin le temps où l’assainissement de l’air intérieur reposait uniquement sur le papier d’Arménie. Aujourd’hui, des machines performantes viennent équiper nos intérieurs pour filtrer l’air de tous ses polluants. Une avancée de taille pour toutes les personnes allergiques ou sensibles aux polluants volatiles. Et justement, en terme de filtration, Philips ne change pas son fusil d’épaule et reste fidèle à son filtre NanoProtect S3 de qualité. En surface, le pré-filtre antibactérien va retenir les grosses particules comme les cheveux, les poils d’animaux ou la poussière. Les deux filtres HEPA vont ensuite piéger les particules ultrafines mesurant jusqu’à 20 nanomètres (poussière fine, pollen, allergènes, bactéries et virus) pendant que le charbon actif absorbe les gaz nocifs et les mauvaises odeurs (formaldéhyde, toluène, COV…).

Muni du système VitaShield IPS, le AC3259 /10 va contrôler la qualité de l’air en permanence grâce à ses capteurs sensibles (à particules) et vous fournir des informations utiles. Vous serez ainsi prévenus lorsque le filtre a besoin d’être changé (s’il n’est pas changé, l’appareil arrête de fonctionner) ou de l’état de l’air ambiant grâce à un code couleur très sympathique. Dissimulé dans la zone de captation de l’appareil (le trou), le voyant à 4 niveaux change de couleur suivant l’état de l’air : bleu s’il est excellent, violet foncé s’il est bon, violet/rose s’il est correct et rouge s’il est mauvais. Mais Philips ne se contente plus de cet indicateur lumineux, il enrichie son appareil du capteur AeraSense qui va dispenser d’une évaluation chiffrée de la pollution (la densité de PM 2.5 par m³, exprimée en microgrammes/m³) en temps réel. Ainsi, l’utilisateur pourra constater directement, chiffre à l’appui, l’efficacité de la purification.

Par ailleurs, le purificateur va renforcer la lutte contre les allergènes grâce à un mode dédié « allergènes » (AL) et peut notamment adapter la vitesse de filtration en cas de présence accrue de pollens.

Son fonctionnement entièrement automatisé va lui permettre d’adapter la puissance de filtration à l’air de votre intérieur et donc de baisser en vitesse si l’air est jugé bon. Vous pouvez également modifier le débit d’air manuellement sur le panneau de commande et opter pour l’une des 5 vitesses proposées. En mode automatique, il va aussi adapter sa puissance à l’heure de la journée. Le Mode nuit repère la luminosité de la pièce et s’active lorsque la pièce s’assombrit. Le purificateur réduit alors son activité, les voyants s’éteignent, les bruits sont réduits et la consommation énergétique est optimisée. Si l’air est pur, il cesse de fonctionner et si l’air se détériore, il filtre à nouveau mais à un niveau d’activité réduit. Son panneau de commandes entièrement tactile est parfaitement ergonomique et participe au design moderne de l’appareil.

Avec une capacité d’absorption de 393 m3/h (la plus élevée du marché), le AC3259 sera très efficace dans les grandes surfaces (jusqu’à 95 m2) et sa consommation en énergie moyenne de 47W ne pèsera pas trop lourd sur votre facture. Solide, il est entouré d’une coque en plastique ABS qui ne craint ni les chocs ni les chutes. Son design épuré ne prendra ainsi pas une bosse même si vous le bousculez par mégarde. Sa taille assez volumineuse (34 x 47 x 79 cm) peut en effet le rendre un peu encombrant. Mais ce défaut est amoindri par sa configuration qui n’exige pas un écart du mur important. 10 cm suffisent pour un bon fonctionnement.

La principale nouveauté de ce purificateur AC3259, c’est la connectivité Wi-Fi. Elle vous permet de lancer la purification à distance, depuis votre bureau ou le supermarché par exemple et de profiter d’un environnement purifié dès que vous rentrez chez vous. L’application dédié s’appelle « Air Matters » et elle est indépendante à Philips qui a simplement effectué un partenariat avec son éditeur. Ainsi, cette application propose de renseigner d’autres données complémentaires comme le suivi de la qualité de l’air extérieur/météo. Quant à la partie liée au purificateur Series 3000i, elle a été pensée pour répondre aux exigences du matériel piloté tout en assurant une ergonomie travaillée. Parmi les fonctions précieuses de l’application, on notera également son rôle de coach qui vous préviendra lorsque la qualité de l’air a changé subitement (suite à l’utilisation de détergents par exemple) et vous suggérera d’augmenter la vitesse de filtration sur l’appareil n’est pas en mode « Auto ». En outre, un système de mise en route planifié vous permet de prévoir des plages de fonctionnement selon la date et l’heure de la journée.

Très efficace sur les grande surfaces, le purificateur d’air AC3259 /10 de Philips sait se faire oublier tout en garantissant une qualité de l’air optimale. Reste que son prix de 549 euros est plutôt élevé sachant que son homologue (AC3256) sans connectivité est bien plus abordable pour quasiment les mêmes fonctions. A savoir qu’il faut compter une quarantaine d’euros pour remplacer le filtre. Vous le trouverez chez Amazon, Darty et Boulanger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification antispam (réponse attendue en chiffres) * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.