MOULINEX Ultrablend+ LM936E10, blender chauffant à 349€

Un blender à friction facile à utiliser qui chauffe sans résistance !

Après Le Boss de Riviera & Bar et le BLP900BK de Kenwood, c’est au tour de Moulinex de s’engouffrer dans la brèche du blender à friction qui cuit sans éléments chauffants et mise tout sur la puissance moteur. Imposant et élégant, l’Ultrablend+ LM936E10 développe une puissance maximale de 1500 watts pour entrainer les lames à 30 000 tr/min ou 460 km/h, permettant ainsi la cuisson des aliments. Au programme : 10 vitesses de mixage, 6 fonctions, un bol de 2,9 L en plastique Tritan et 6 lames Tripl’Ax pro qui pulvérisent tout sur leur passage. Son prix ? 349 euros chez Boulanger et Darty.

Esthétiquement, Moulinex a visiblement souhaité aller à l’essentiel. Comme tout bon blender à friction qui se respecte, le LM936E10 est imposant, lourd et haut pour une bonne stabilité même quand l’appareil est lancé à plein régime. Malgré un corps conçu essentiellement de plastique, les finitions sont assez soignées et le ressenti reste qualitatif.

Fidèle à son parti-pris qui mise tout sur la puissance, le moteur de l’Ultrablend propose 1600 Watts avec une vitesse de rotation des lames jusqu’à 30 000 tours/minute. Il n’en fallait pas moins pour le placer dans la catégorie des blenders à frictions, de ceux qui génèrent de la chaleur grâce au frottement réalisé entre les lames et les aliments et les aliments entre eux.

Derrière toutes ces promesses d’efficacité, Moulinex prévoit son lot d’ergonomie avec un panneau de commandes très simplifié qui se débarrasse de l’éternel bouton rotatif pour renouer avec les boutons physiques à action unique. Reste que l’on peut désapprouver le texte en anglais alors que Moulinex se vante d’être une marque très française. Le maniement du blender est extrêmement simple et profite de 6 fonctions préprogrammées en accès direct : smoothie, glace pilée, soupe (celui-ci dure 7 minutes), sorbet, noix (pour obtenir un beurre végétal, comme le beurre de cacahuète) et auto-nettoyage. Chaque fonction dispose évidemment de sa vitesse de rotation et du temps de mixage imparti. Mais que les utilisateurs confirmés se rassurent, une fonction manuelle permet de gérer directement la vitesse de mixage (10 vitesses + Pulse) et la durée, un écran numérique rétroéclairé facilite les réglages.

Le bol, d’un volume généreux de 2,9 litres, est en plastique Tritan dont la résistance a déjà fait ses preuves sur d’autres blender. A la différence qu’ici, il hérite de graduations très pratiques pour doser les jus d’un smoothie ou les proportions d’une soupe. Un couvercle étanche est aussi de la partie, ainsi qu’un mélangeur à placer dans le bol pour s’assurer du mixage parfaitement homogène des mélanges épais.

Du côté des lames, on retrouve un bloc Tripl’Ax Pro en acier inoxydable avec trois actions de mixages simultanées qui, comme sur la plupart des robots de ce type, ne sont pas démontables, ce qui ne facilite pas vraiment le nettoyage.

Très puissant, le blender Ultrablend + LM936E10 de Moulinex avance des vertus nutritionnelles puisqu’en l’absence de résistances, il préserverait les qualités nutritives des aliments. Si cette partie reste à prouver, il n’en est pas moins performant et saura piler votre glace sans ciller, en quelques secondes, et vous préparer des soupes finement mixées. Mais avant de déguster, il faudra débourser la coquette somme de 349 euros chez Boulanger et Darty.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vérification antispam (réponse attendue en chiffres) * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.